Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 13:50

Prism-program--insim-blog-2013.jpg

Depuis les révélations d'Edward Snowden, Google, Microsoft et de nombreux autres fournisseurs IT tentent de se racheter une crédibilité.

Transparence et nouvelles techniques de chiffrement sont les cartes qu'ils abattent.

Les révélations autour de l'existence du gigantesque réseau d'espionnage mondial PRISM piloté par les Etats-Unis ont placé les fournisseurs informatiques et télécoms américains dans une situation très inconfortable. N'ayant eu de cesse de vanter les mérites de leurs services cloud (messagerie, stockage...) en matière de sécurité et de protection des données personnelles, ils sont depuis sous le feu des critiques.

Microfosft et Google contre attaquent  

Accusé pendant l'été de fournir à la NSA les moyens de casser le chiffrement de plusieurs de ses services cloud (Outloook.com et Skype en particulier), Microsoft a contre-attaqué en demandant à l'agence l'autorisation de communiquer davantage sur les informations effectivement transmises dans le cadre de ces requêtes. Une demande d'autorisation à laquelle Google s'est joint. Les deux acteurs sont même allés devant la Justice pour se faire entendre.

Pour tenter de rassurer les utilisateurs et ses partenaires, Mountain View a d'ailleurs cet été mis en place le chiffrement des données dans Google Drive et également au sein de sa plateforme Google Cloud Storage. Avec, comme promesse, qu'aucun gouvernement n'ait la possibilité d'extraire des données en provenance directe de ses serveurs et réseau.

Le programme PRISM,(PRISM Program)

prism-LOGO--insim-blog-2013.jpg

Photo 1. Logo du programme d'espionage américain PRISM

PRISM, également appelé US-984XN, est un programme américain de surveillance électronique par la collecte de renseignements à partir d'Internet et d'autres fournisseurs de services électroniques. Ce programme classé, relevant de la National Security Agency prévoit le ciblage de personnes vivant hors des États-Unis.PRISM est supervisé par la United States Foreign Intelligence Surveillance Court FISC ,conformément au FISA Amendments Act of 2008.

C'est Edward Snowden, ex-consultant de la NSA qui a dénoncé ce programme. Les journaux The Guardian et The Washington Post ont signalé son existence le 6 juin 2013.

PRISM est utilisé en conjonction avec le programme Upstream par les autorités de sécurité américaines.

Le programme PRISM selon une présentation de la NSA

Extrait-d-une-diapositive-Powerpoint-de-la-NSA--Washington-.jpg

Slide 1. Extrait d'une présentation power point de la NSA - The Guardian

prism-slide-2.jpg

Slide 2. Extrait d'une présentation power point de la NSA - The Guardian

prism-slide-4.jpg

Slide 3. Extrait d'une présentation power point de la NSA - The Guardian

prism-slide-5.jpg

Slide 4. Extrait d'une présentation power point de la NSA - The Guardian

«Upstream», l'autre programme mystérieux d'espionnage de la NSA..

The NSA slide you haven’t seen..

NSA slides explain the PRISM data-collection program

NSA's Prism surveillance program: how it works and what it can do

CIA Museum : Une secrète collection d'objets rares.

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Boughachiche - dans SCIENCES & TECHNOLOGIES
commenter cet article

commentaires