Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 11:40

les-huiles-vegetales-INSIM-Blog-2014.jpgQui parmi nous ne consomme pas ou n’utilise pas dans son quotidien l’une des formes d’huiles végétales ? 

Cet article du blog mettra un peu de lumière sur cet indispensable et formidable produit de la nature.

 

Les huiles végétales sont des éléments naturels essentiels qui rentrent dans notre alimentation et dans beaucoup de nos de soins et de beauté :médicaments, huiles et crèmes corporelles, savons…etc.

Les huiles généralement consommées dans la région du bassin méditerranéen, notamment sur sa rive Sud (Algérie, Maroc, Tunisie, Lybie, Egypt..), sont essentiellement : l’huile d’olive, l’huile d’Amandes douces, l’huile de tournesol, l’huile de Soja, l’huile de Colza et l’huile de Palm.

Les huiles végétales sont constituées principalement d'acides gras ce qui les différencient des huiles animales composées elles d'esters de la glycérine.

Elles sont utilisées dans leurs formes finales après raffinage et conditionnement dans des usines destinés à ce but.

Graines-de-soja-insim-Blog-2014.jpgPhoto : Graines de Soja

Les avantages nutritionnels des huiles végétales

Il n’existe pas d’huile meilleure qu’une autre. Elles ont chacune leur profil en acides gras et leurs vertus nutritionnelles. Il est donc recommandé de varier les huiles végétales consommées, en assaisonnement ou en cuisson.

Les huiles végétales contiennent uniquement des lipides, c’est-à-dire des matières grasses. Cependant, elles sont essentielles à notre organisme car elles participent à l’apport de lipide de notre ration quotidienne qui doit représenter entre 30 et 35 % de l’énergie totale. De plus, les huiles végétales regorgent d’acides gras essentiels que l’organisme ne sait fabriquer comme les oméga 6 ou les oméga 3.

La vitamine E est un puissant antioxydant essentiellement présent dans les huiles végétales. Elle protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire). Il est à noter que le contenu en vitamine E est généralement plus élevé dans les huiles de première pression à froid que dans les huiles raffinées.

Les huiles végétales ne contiennent pas de cholestérol mais participe à la régulation du cholestérol sanguin lorsqu’on varie les huiles de son alimentation.

grain-huile-colza-insim-Blog-2014.jpgPhoto : Graines de Colza

Les huiles végétales les plus utilisées

Huile de Soja : C’est une huile extraite de la fève du soja, originaire d’Asie. C’est l’huile alimentaire la plus consommée en Amérique du nord. Couleur ambre, épaisse avec un goût assez neutre. Pour quoi faire ? Elle supporte la cuisson mais pas la friture. Elle s’utilise aussi en assaisonnement.

Huile de Tournesol : C’est une huile extraite des graines de tournesol broyées. Aspect Très fluide, jaune pâle, avec une saveur douce et un léger goût de noisette. Pour quoi faire ? Elle supporte la chaleur à haute température, elle est donc parfaite pour frire, rissoler et colorer les aliments. Elle est aussi très bonne en assaisonnement.

Huile d’Arachide : C’est une huile originaire d’Amérique du sud, fabriquée à partir d’arachides (cacahuètes). Aspect Couleur claire et goût peu prononcé. Pour quoi faire ? Pour les fritures, c’est l’huile qui reste le plus stable à haute température.

Huile d’Argan : C’est une huile tirée à partir des fruits de l’arganier, arbre endémique du sud marocain. Les fruits sont légèrement torréfiés pour la version alimentaire. Aspect Couleur miel foncé, goût prononcé d’amande et de noisette. Elle ne supporte pas d’être chauffée. Elle accompagne les poissons, couscous et les légumes méditerranéens en vinaigrette.

Huile de Colza : C’est une huile extraite à partir de graines de colza réduites en farine. C’est la deuxième huile la plus consommée en France après le tournesol. Elle est très complète d’un point de vue nutritionnel. Aspect Couleur claire avec un goût neutre.

Huile de Germe de blé : C’est une huile extraite du germe de la céréale du blé, elle est réputée bonne pour la peau. Aspect Epaisse, jaune, assez parfumée. Utilisée en assaisonnement, jamais en cuisson, de préférence mélangée à d’autres huiles alimentaires afin de limiter son goût prononcé. Elle rancit vite, il faut donc l’acheter par petites quantités.

Huile de Lin : C’est une huile tirée des graines mures du lin cultivé, et pressée à froid pour son usage alimentaire. A l’origine, elle est aux pays du nord de l’Europe ce que l’huile d’olive est aux pays du sud. Aspect Jaune d’or à la texture plus ou moins épaisse. L’huile de lin ne supporte pas la cuisson. Elle est à conserver au froid car elle rancit vite. En cas de mauvaise odeur, il ne faut pas la consommer, elle peut être toxique.

Huile de Noix : C’est une huile obtenue à partir de cerneaux de noix. Il existe trois niveaux de qualité :

L’huile de noix raffinée qui est extraite mécaniquement de noix considérées habituellement comme non comestibles.

L'huile de noix pure qui est un assemblage, à froid ou à chaud, d'huile de noix raffinée et d'huile vierge de noix.

L'huile vierge de noix qui est une huile qui ne provient que de noix de bonne qualité en partie toastées pour intensifier le goût.

Graines-de-Jojoba-insim-blog-2014.jpgPhoto : Graines de Jojoba

Les huiles végétales et le glucose

En 2012, une étude japonaise réalisée auprès de 1 000 personnes âgés de 18 à 69 ans, majoritairement des hommes, a été menée auprès de personnes suivant un régime de type "huiles végétales" . Ces personnes avaient moins de problèmes de métabolisme du glucose que celles qui suivaient un régime riche en huiles de poisson ou un régime riche en viande.

Selon les chercheurs, le métabolisme glucidique était altéré dans les cas suivants : épisode de diabète, prise de médicaments anti-diabète, concentration élevée de glucose plasmatique à jeun ou d’hémoglobine glycosylée.

Autrement dit, on peut en conclure que les huiles végétales seraient associées à un meilleur métabolisme du glucose.

Les acides gras polyinsaturés issus de plantes pourraient notamment protéger du diabète.

Graines-de-tournesol-insim-blog-2014.jpgPhoto : Graines de Tournesol

L'huile végétale carburant

L'huile végétale carburant (HVC), aussi connue sous les noms d'huile végétale pure (HVP) ou huile végétale brute (HVB) peut être utilisée jusque 100 % comme carburant par tous les moteurs diesel (inventé à l'origine pour ce type de carburant).

IL suffit juste de réchauffer le carburant en question, ou, sans modification, en mélange avec du gazole ordinaire (30 % sur tous les véhicules, et jusqu'à 50 % selon les cas).

L'huile végétale carburant est également la matière première brute qui sert à la fabrication du biodiesel qui est un ester alcoolique utilisé aujourd'hui comme biocarburant, incorporé directement dans le gazole.

soybean-map-insim-Blog-2014.JPGPhoto : Principaux Champs de culture de SOJA dans le monde

 

 

Lire aussi >>

Les Huiles végétales c'est quoi?

Grand monde des Huiles 

LeBlog des Huiles végétales

Les Huiles alimentaires : comment s’y retrouver

Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 12:01

Blog-insim-2014.jpgD’après les estimations du FAO (Food and Agriculture Organization), se sont prés de 870 millions de personnes parmi les 7,1 milliards de la population mondiale qui souffrent de malnutrition chronique entre 2010 et 2012. Soit 15 % de la population dans les pays en voie de développement.

 

 

Le Cliché ..

1.)

La mal nutrition est responsable de la mort de la moitié des 10,9 millions d’enfants décédés chaque année, soit prés de 05 millions. Les enfants mal nourris souffrent de plus 160 jours de maladies par années.

9362-p-1323932773-589-640x480.jpg2.)

03 milliards de la population mondiale vivent avec moins de 2,5 dollars par jour, dont plus de 1,3 Milliards vivant dans l’extrême pauvreté avec moins 1,25 Dollars par jour.

poverty33.jpg3.)

Selon l’UNICEF , 1 Milliards d’enfants à travers le monde vivent dans la pauvreté , dont 22 000 meurent chaque jour.

M_Id_404317_India_poverty.jpg4.)

Plus de 1 milliards de personnes n’ont pas l’accès à l’eau potable, dont 400 millions d’enfants.

poverty_wiki_lg.jpg5.)

Plus de 870 Millions de personnes ne disposent pas suffisamment de nourriture.

f-poverty1_0_0_0_0_0_0.jpg6.)

Plus de 2 Millions d’enfants meurent chaque année à cause du manque des soins contre des maladies traitables comme la diarrhée et la pneumonie.

child-poverty.jpg7.)

1/4 de l’humanité – soit prés de 1,6 milliards de personnes – vivent sans électricité.

Teach-Girls-End-World-Poverty-insim-blog-.jpg8.)

80% de l population mondiale vivent avec moins de 10 Dollars par jour.

Hanger 29.)

Le programme d’alimentation mondiale WFP déclare que : La famine tue chaque année plus que le SIDA/AIDS, la malaria et la tuberculose réunies.

hanger

 

Voir aussi >>


FAMINE : La famine en corne d'Afrique selon Jean Ziegler

RESSOURCES MONDIALES D'EAU : Entre les conflits et les compromis

SIDA / AIDS 2011 : Moins de décès selon ONUSIDA

POPULATION MONDIALE : Sept milliards le lundi 31 Octobre 2011

SANTÉ : Thé, baies et chocolat sont presque des antidépresseurs


Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 11:27

insim-blog-2013-wef-logo.jpg

L’année 2013 s’achève dans moins de trois semaines pour laisser place à une nouvelle. Et c’est donc l’heure des bilans et classements, aussi bien régionaux que mondiaux pour tous les secteurs.

 

C’est le cas pour le secteur énergétique, dont le World Economic forum (WEF) qui vient de rendre public son classement annuel des pays les plus perforants en la matière et cet indice mondial classe l’Algérie au 2e rang de la région Moyen Orient et Afrique du Nord et au 66e à l’échelle mondiale.

Travaux sur le Site du projet El Merk en Algérie 2011

 

Cet indice classe 124 pays selon des critères liés à la croissance économique, la durabilité environnementale et la source énergétique. Et l’on sait qu’en matière énergétique l’Algérie a réalisé des efforts considérables en consentant, y compris en partenariat avec des entreprises étrangères, des investissements colossaux. D’ailleurs, en coopération avec l’américain Anadarko, elle vient de découvrir l’un des plus grands gisements de pétrole. Cela, sans oublier qu’elle a décidé de s’engager dans l’exploration d’une énergie non conventionnelle qu’est le gaz de schiste.

D’ailleurs en janvier dernier, le gouvernement a fait adopter, pratiquement au forceps, l’amendement de la loi sur les hydrocarbures qui a permet l’exploitation du gaz de schiste en Algérie.

Site-El-merk---Sonatrach-Anadarko-Algeria-2011.jpgLe site d'El merk fruit de partenariat entre SONATRACH et ANADARKO - 2011

Le WEF a par ailleurs, classé notre pays à la 40e place en matière d’accès énergétique, 88e pour la croissance économique et développement et 85ème pour l’environnement.

Au niveau de 17 pays de la région MENA classés par WEF, l’Algérie est devancée par la Tunisie qui est 60ème mondialement, alors que le Maroc est classé 79ème, l'Egypte 81ème, la Libye 86ème, le Qatar 90ème, l’Arabie saoudite 91ème, le Koweït 105ème et l’Iran 102ème.

Source :www.leconews.com

 

Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 12:30

omc-logo--insim-blog-2013.gif 

Les Facteurs déterminant l'avenir du commrce mondial

Le monde change à une incroyable vitesse et ce sous l’influence de nombreux facteurs, y compris l’évolution des modes de production et de consommation, l’innovation technologique permanente, les nouvelles façons de faire du commerce et, bien sûr, la politique. Le Rapport sur le commerce mondial 2013 montre en quoi le commerce est à la fois une cause et un effet du changement et examine les facteurs qui façonnent l’avenir du commerce mondial.

La technologie est l’un des principaux moteurs du changement. Si notre monde a été transformé par la révolution des transports et des communications, il le sera plus encore par l’apparition de nouveautés comme l’impression en 3D et la généralisation des technologies de l’information.

Le commerce et l’investissement étranger direct, conjugués à l’extension géographique de la croissance des revenus et des possibilités dans ce domaine, favoriseront l’intégration d’un plus grand nombre de pays dans un réseau élargi d’échanges internationaux. L’augmentation des revenus et des populations exercera de nouvelles pressions sur les ressources aussi bien renouvelables que non renouvelables, ce qui exigera une gestion prudente de ces ressources.

Il faudra donc faire une place de plus en plus importante aux questions d’environnement.

Les institutions économiques et politiques, de même que la rencontre des différentes cultures, contribuent à la forme que prend la coopération internationale, y compris dans le domaine du commerce.

L’avenir du commerce sera aussi influencé par l’efficacité avec laquelle la politique et les politiques sauront répondre à des questions à caractère social qui suscitent des préoccupations de plus en plus vives, telles que l’emploi et les inégalités de revenu persistantes. Ces facteurs, parmi d’autres, sont examinés dans le Rapport sur le commerce mondial 2013.

OMC-DG-Pascal-lamy-19-juin-2013.jpeg

Le Directeur général de l'OMC Pascal lamy (omc - 19 juin 2013)

Principaux points du Rapport

Tendances du commerce international

-  La forte baisse des coûts de transport et de communication est le facteur qui a façonné le système commercial mondial actuel. La géopolitique a aussi joué un rôle décisif en renforçant ces tendances structurelles.

- Au cours des 30 dernières années, le commerce des marchandises et des services commerciaux a augmenté d’environ 7% par an en moyenne, pour atteindre en 2011 un niveau record de 18 000 milliards de dollars EU et 4 000 milliards de dollars EU, respectivement. Si on mesure le commerce en termes de valeur ajoutée, les services occupent une place plus importante.

- Entre 1980 et 2011, la part des économies en développement dans les exportations mondiales est passée de 34% à 47% et leur part dans les importations mondiales de 29% à 42%.

L’Asie joue un rôle croissant dans le commerce mondial.

- Depuis plusieurs décennies, le commerce mondial augmente en moyenne presque deux fois plus vite que la production mondiale. Cela s’explique par l’importance croissante des chaînes d’approvisionnement internationales, d’où l’importance de la mesure du commerce en valeur ajoutée.

- Des simulations ont montré que, dans un contexte économique dynamique caractérisé par l’ouverture des échanges, les pays en développement ont des chances de devancer les pays développés avec une croissance deux à trois fois plus élevée des exportations et du PIB au cours des prochaines décennies.

Par contre, dans un scénario économique pessimiste et protectionniste, leur PIB augmenterait deux fois moins vite et la croissance des exportations serait plus faible que dans les pays développés.

Les facteurs économiques fondamentaux influençant le commerce international

- L’évolution démographique influe sur le commerce par son impact sur l’avantage comparatif des pays et sur la demande d’importations. Le vieillissement de la population, les migrations, l’amélioration de l’éducation et la participation des femmes à la vie active seront des facteurs importants dans les années à venir, tout comme l’émergence d’une classe moyenne mondiale.

- L’investissement dans l’infrastructure physique peut faciliter l’intégration de nouveaux acteurs dans les chaînes d’approvisionnement internationales. L’accumulation de capital et le développement des connaissances et des technologies lié à l’investissement, en particulier à l’investissement étranger direct, peuvent aussi permettre aux pays de monter dans la chaîne de valeur en modifiant leur avantage comparatif.

- De nouveaux acteurs sont apparus parmi les pays qui sont les moteurs du progrès technologique.

En 1999, des pays représentant 20% de la population mondiale étaient à l’origine de près de 70% des dépenses de recherche‑développement, contre seulement 40% environ en 2010. Les retombées technologiques ont essentiellement une dimension régionale et sont plus importantes entre les pays liés par des réseaux de production. Outre les secteurs manufacturiers qui ont traditionnellement une forte intensité de R‑D, les services aux entreprises à forte intensité de connaissances sont en train de devenir des moteurs de l’accumulation de connaissances.

- La révolution du gaz de schiste laisse présager de profonds changements dans la production et le commerce de l’énergie, l’Amérique du Nord devenant autosuffisante en énergie. La rareté croissante de l’eau dans une grande partie du monde en développement pourrait stopper ou même inverser la tendance à la baisse à long terme de la part des produits alimentaires et agricoles dans le commerce international.

- Les gouvernements ont de nombreuses possibilités d’agir, aux niveaux national et multilatéral, pour réduire les coûts de transport et compenser l’effet de la hausse des prix du carburant dans l’avenir, notamment en améliorant la quantité et la qualité des infrastructures de transport, en menant à bien les négociations sur la facilitation des échanges dans le cadre du Cycle de Doha, en renforçant la concurrence sur les routes de transport et en encourageant l’innovation.

- L’amélioration de la qualité des institutions, notamment pour ce qui est de l’exécution des contrats, peut réduire les coûts du commerce. Les institutions sont aussi une source d’avantage comparatif; le commerce et les institutions ont une forte influence mutuelle.

L’ouverture des échanges et le contexte socioéconomique plus large

- L’intégration réussie dans les marchés mondiaux exige des individus et des sociétés qu’ils s’adaptent constamment à l’évolution de l’environnement compétitif. Ces ajustements peuvent créer des tensions sur le marché du travail et peuvent influencer les attitudes à l’égard de l’ouverture du commerce. Les pertes d’emplois à court terme pourraient pousser les gouvernements à ériger des obstacles au commerce. Au bout du compte, ce sont les économies qui ont une main‑d’œuvre bien formée et un environnement favorable aux entreprises qui seront les mieux à même de s’adapter au changement.

- Pour que les sociétés empruntent le chemin du développement durable, il faut gérer avec soin les multiples aspects de la relation entre le commerce et l’environnement, afin de maximiser les bénéfices environnementaux de l’ouverture du commerce. Les problèmes de compétitivité pourraient amener les gouvernements à incorporer dans les politiques environnementales des mesures non tarifaires restrictives pour le commerce à titre de compensation pour les entreprises et les secteurs touchés. Ces incitations vertes pourraient affaiblir l’efficacité environnementale et accentuer les effets potentiellement négatifs sur le commerce.

- L’expansion du commerce doit être soutenue par un système financier et monétaire stable, garantissant un financement suffisant du commerce à un coût abordable, en particulier pour les pays en développement, et par des politiques macroéconomiques favorisant la stabilité des taux de change.

Les perspectives pour la coopération commerciale multilatérale

- Parmi les principales tendances qui affecteront le commerce mondial dans les prochaines décennies, on citera l’émergence des chaînes de valeur internationales, l’apparition de nouvelles formes de régionalisme, la croissance du commerce des services, l’importance accrue des mesures non tarifaires, la hausse et la plus grande volatilité des prix des produits de base, la montée des économies émergentes et l’évolution de la perception du lien entre le commerce, l’emploi et l’environnement.

- Ces tendances créeront un certain nombre de défis pour l’OMC. L’ouverture des échanges a lieu en dehors de l’OMC, en particulier dans le contexte des mesures non tarifaires qui échappent aux disciplines de l’OMC. Il faudra donc mettre davantage l’accent sur la convergence réglementaire. L’interdépendance du commerce des marchandises et du commerce des services est de plus en plus grande.

Les tensions sur les marchés des ressources naturelles mettent en évidence certaines lacunes dans la réglementation.

L’émergence de nouveaux acteurs influe sur la gouvernance commerciale mondiale de plusieurs manières qu’il est nécessaire de mieux comprendre. La cohérence entre les règles de l’OMC et les réglementations non commerciales établies dans d’autres enceintes multilatérales doit être maintenue.

- Pour relever ces défis, il faudra revoir et peut‑être élargir le programme de travail de l’OMC. Les questions traditionnelles d’accès aux marchés resteront importantes, mais de nouvelles questions sont en train de voir le jour concernant, en particulier, les mesures non tarifaires. Il faudra peut‑être se pencher sur les questions de gouvernance interne et sur le rôle de l’OMC dans la gouvernance mondiale. Il sera important d’examiner comment “multilatéraliser” les gains tirés des accords commerciaux préférentiels et d’assurer la convergence des réglementations.

source : site OMC

 


Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 17:24

LOGO--CIA--insim-blog-2013.jpgLa Kalachnikov de Ben Laden, des gadgets d'agents OSS dignes d'un James Bond, une machine Enigma de la Seconde Guerre... L'incroyable collection de la CIA est exposée dans un musée pas comme les autres, à l'abri des regards.

Carine Claude (LEXPRESS.fr), publié le 08/08/2013

 

Aucun visiteur extérieur n'est admis. Pourtant, le musée de la CIA recèle des trésors uniques au monde: films et archives top-secret récemment déclassifiés, la Kalachnikov de Ben Laden, des gadgets d'agents OSS dignes d'un James Bond, une rare machine de chiffrement Enigma utilisée par les Nazis, les vrais-faux documents d'Argo... Et même des caméras colombo-portées. Une sorte de panorama unique des histoires secrètes qui ont fait l'Histoire du XXe siècle.

Installé dans l'enceinte ultra-sécurisée de l'Agence à Langley (près de Washington, dans l'État de Virginie), l'accès à ce musée très discret est exclusivement réservé aux employés et officiels. Les médias eux-mêmes y sont rarement invités, seule la chaîne américaine NBC a été autorisée à filmer au terme d'une longue procédure, comme le rapporte France TV Info. De quoi éveiller toutes les curiosités.

Arme-AK47-Oussama-Benladen---insim-blog-2013.jpg

Le Kalachnikov présumé  de Oussama Ben Laden  -  musée de la CIA 2013

Les coulisses de l'Histoire,(The Hiden face of history)

Plus de 6 000 objets et archives, dont seulement 10% sont exposés, couvrent des pans entiers de l'histoire contemporaine: la Seconde Guerre mondiale, la guerre froide, le Vietnam, les opérations spéciales en Iran et en Afghanistan, la traque finale d'Oussama Ben Laden... les effets personnels des espions et les saisies constituant la partie la plus spectaculaire des expositions. En témoigne l'AK-47 retrouvé à côté du chef d'Al-Qaeda, lorsqu'il a été tué en 2011.

C'est toute l'histoire de l'espionnage et du renseignement qui se retrouve suspendue le long d'interminables couloirs aménagés en galeries thématiques.

Surprenant: l'initiative des expositions n'est pas uniquement le fait des chercheurs ou des conservateurs, mais aussi des agents en poste. "Des idées géniales de nos collègues nous ont d'ailleurs inspiré l'exposition Sur le front: la CIA en Afghanistan", explique Toni Hiley, la directrice du musée, dans un communiqué.

Un musée d'espion pour les espions,(The Spy agents museum)

Mais les collections les plus spectaculaires sont rassemblées dans la galerie dédiée à la Direction des Sciences et Technologies, véritable inventaire de gadgets tous plus insolites les uns que les autres. Dignes de l'atelier de Q dans les films de James Bond.

Il est d'ailleurs vivement recommandé aux agents en poste de venir y méditer pour y trouver l'inspiration.

Insectopere-de-la-CIA---insim-blog-2013.jpg

"l'insectoptère" , Vedette du musée de la CIA, est une libellule artificielle équipée d'un système d'écoute. Indétectable au milieu des autres bestioles volantes.

"Nous sommes là pour informer, instruire et inspirer les missions opérationnelles", déclare Toni Hiley. Car cette section est conçue volontairement comme un laboratoire d'idées pour les ingénieurs de la CIA. Si "les initiatives en cours n'ont pas pour objet de réinventer la roue", précise la directrice du musée, il est clair que les prédécesseurs des ingénieurs actuels de l'Agence ont souvent fait preuve d'une créativité débridée.

"Si la Direction des Sciences et Technologies veut jeter un oeil en arrière et voir comment certaines techniques ont été utilisées dans le passé, il se peut que nous ayons ici les seuls objets de l'Agence qui puissent lui être utiles" conclue-t-elle. Pour le moment, des photographies mises en ligne sur le site de la CIA livrent juste un aperçu de ces richesses. Le grand public devra s'en contenter.

>> Lire aussi

PRISM Program: L'espionnage planétaire des communications.  

ARMES : Une nouveauté avec l'ADN synthétique.

TORTURE : La prison secrète de la CIA au Maroc 

 

Repost 0
Published by N.Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 15:09

Hong-Kong-2-copie-1.jpgQuand les institutions protègent les libertés individuelles, elles favorisent la prospérité pour tous. «.. Adam Smith 1776..dans Richesse des nations”

La théorie d’Adame Smith est devenue vérifiable en 2013 grâce à l’index appelé Economic Freedom 'liberté économique'. Le guide annuel de cet index est publié par les Think tank N°01 à Washington : le Wall Street Journal et la Heritage Foundation.

Ayant pris comme point de d’appui la théorie de la liberté et de la prospérité économique d’Adam Smith, les deux renommés Think tank de Washington « Wall Street Journal et Heritage Foundation » et grâce à l’index Economic Freedom font l’analyse continue des libertés des économies de 185 pays à travers le monde.

Les travaux sur cet Index ont débutés en 1995 par une stratégie de Benchmarking touchant 10 éléments clés de la prospérité économique (voir ci dessous).

Comment se mesure la liberté économique dans un pays?

La mesure qui se fait par une notation de « 0 à 100 », qui touche 10 éléments inclus tous dans les 04 indices de libertés économiques suivantes du pays :

1.La nature des lois (Droits d’hauteur, anti - corruption);

2.L’intervention du gouvernement (liberté fiscale, dépenses du gouvernement);

3.La régulation (liberté des échanges, liberté du travail, liberté monétaire);

4.L’ouverture du marché (liberté du commerce, liberté d’investissement, liberté financière).

Classement 2013 ::

Ouverture économique par pays

Classement / Rank

Pays / Country

Classement / Rank

Pays / Country

1

Hong Kong 

90

Morocco 

2

Singapore 

107

Tunisia

3

Australia

134

Mauritania

4

New Zealand

145

Algeria

5

Switzerland

146

Ethiopia

6

Canada

147

Liberia

7

Chile

148

Burundi

8

Mauritius

162

Uzbekistan

9

Denmark

163

Kiribati

10

United States

164

Chad

11

Ireland

165

Solomon Islands

12

Bahrain

 

 

13

Estonia

 

 

14

United Kingdom

 

 


 

Voir aussi ::

La Corruption / the Corruption

La Bureaucratie

Classement 2013 des meilleures Business Schools au monde

Classement 2012 des pays les plus propices aux affaires

Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 12:29

corruption---insim-blog-2013.jpgLe choix porté sur ce sujet est motivé par la multiplication des scandales liés à la corruption en ce début 2013. De la FIFA, aux contrats d’armements, de pétrole, aux leaders politiques à travers le monde … le phénomène de la corruption à bien pris de l’ampleur.

La corruption

La corruption est une pratique illicite qui consiste au détournement illégal d'un processus donné avec une ou plusieurs personnes, elle est l’œuvre de corrupteurs et de corrompus qui jouissent d’un point commun : la malhonnêteté.

Pour le corrupteur, la corruption permet d'obtenir des avantages ou des prérogatives particulières, pour le corrompu, la corruption lui permet d'obtenir une rétribution en échange de sa bienveillance.

La corruption conduit en général à l'enrichissement personnel du corrompu ou à l'enrichissement de l'organisation corruptrice (groupe mafieux, entreprise, etc).

Elle peut concerner toute personne bénéficiant d'un pouvoir de décision, que ce soit une personnalité politique, un fonctionnaire, un cadre d'une entreprise privée, un médecin, un arbitre ou un sportif2, un syndicaliste ou l'organisation à laquelle ils appartiennent.

Autres définitions de la corruption

Selon Transparency International

Transparency international réserve deux grandes définitions pour la corruption ;

1- «.. la corruption consiste en l’abus d'un pouvoir reçu en délégation à des fins privées ..».

2- «.. la corruption est l’abus de pouvoir à finalité d’enrichissement personnel.. ».

Les fins privées selon Transparency international ne profitant pas nécessairement à la personne abusant du pouvoir, mais incluant aussi bien les membres de sa proche famille ou ses amis.

Un pouvoir que l’on a reçu en délégation peut émaner du secteur privé comme du secteur public.

Selon les Instances européennes

Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe :

« ..la corruption est l'utilisation et l'abus du pouvoir public à des fins privées.. ».

Commission des communautés européennes :

« ..la corruption est liée à tout abus de pouvoir ou toute irrégularité commis dans un processus de décision en échange d'une incitation ou d'un avantage indu.. ».

Groupe multidisciplinaire sur la corruption du Conseil de l’Europe :

«.. la corruption est une rétribution illicite ou tout autre comportement à l'égard des personnes investies de responsabilité dans le secteur public ou le secteur privé, qui contrevient aux devoirs qu'elles ont en vertu de leur statut d'agent d'État, d'employé du secteur privé, d'agent indépendant ou d'un autre rapport de cette nature et qui vise à procurer des avantages indus de quelque nature qu'ils soient, pour eux-mêmes ou pour un tiers.. ».

Selon la Banque mondiale

« ..la corruption c’est l’utilisation de sa position de responsable d’un service public pour un bénéfice personnel ..».

Selon les Nations Unies

Institut international de planification de l'éducation de l'UNESCO :

«..une utilisation systématique d'une charge publique pour un avantage privé, qui a un impact significatif sur la disponibilité et la qualité des biens et services éducatifs et, en conséquence, sur l'accès, la qualité ou l'équité de l'éducation.. »

Selon l’économiste Klitgaard

Robert Klitgaard a définie la corruption par une équation de 03 paramètres :

monopole, pouvoir et transparence

Corruption = (Monopole + Pouvoir) – Transparence

Ces paramètres combinés montrent bien les différents degrés de corruption « forts et faibles » que l’on pourrai avoir dans un pays donné.

Exemple :

• Sous une dictature politique + absence de transparence = Environnement idéal pour la corruption.

• Sous une démocratie politique + une transparence = Environnement hostile pour la corruption.

Appliquez l’équation à votre pays (ville) pour déduire vous-même la possibilité de prolifération de la corruption dans votre vie quotidienne. Moi je l’ai déjà essayé !

Types de corruption

La Banque mondiale retient les types suivants de corruption.

La grande corruption : c'est une corruption à haut niveau où les décideurs politiques créant et appliquant les lois utilisent leur position officielle pour promouvoir leur bien-être, leur statut ou leur pouvoir personnel.

La petite corruption : c'est la corruption bureaucratique dans l’administration publique.

Autres appellations pour la corruption

Pot-de-vin, gracieuseté, graisser la patte, commission, pourboire : en France.

Bakshish : dans l’ex Empire ottoman, Turquie et pays Arabes d’orient actuellement.

Tchipa ou Kahwa « café » : en Algérie.

Cahoua : mot arabe qui veut dire "café", euphémisme utilisé pour designer un pot-de-vin dans les pays du Maghreb.

Payola : corruption des années 1950 aux États-Unis, ou les DJ des radios se faisaient payer pour passer des titres nouveaux d'artistes peu connus.

Gombo : terme camerounais pour désigner le fait de monnayer un service normalement gratuit.

Mange-mille : policier africain véreux cherchant à verbaliser à tout prix.

Frais commerciaux extraordinaires : en Union européenne.

Frais commerciaux exceptionnels : utilisé par l'administration fiscale Française.

Igiturire : au Burundie.

La corruption par pays (Index Transparency international 2012)

Position

Pays

1

New Zealand

1

Finland

1

Denmark

4

Sweden

5

Singapore

6

Switzerland

7

Norway

7

Australia

9

Netherlands

9

Canada

12

Luxembourg

13

Germany

14

Hong Kong

16

Belgium

17

United Kingdom

17

Japan

19

United States

22

Saint Lucia

22

France

25

Ireland

25

Austria

27

United Arab Emirates

27

Qatar

30

Spain

37

Taiwan

39

Israel

66

Saudi Arabia

66

Kuwait

69

South Africa

69

Brazil

72

Italy

75

Tunisia

80

China

88

Morocco

94

India

105

Mali

105

Algeria

113

Niger

118

Indonesia

118

Egypt

123

Mauritania

133

Russia

133

Iran

139

Pakistan

139

Nigeria

139

Kenya

144

Syria

144

Congo Republic

144

Central African Republic

144

Cameroon

144

Bangladesh

156

Yemen

157

Angola

160

Libya

160

Democratic Republic of the Congo

163

Zimbabwe

165

Venezuela

165

Chad

165

Burundi

169

Iraq

173

Sudan

174

Somalia

174

Korea (North)

174

Afghanistan

Tableau complet ici...

La corruption dans la presse..

Footbal : Mondial 2022 / La FIFA soupçonnée de corruption avec le Qatar

Le Qatar a-t-il acheté la Coupe du monde 2022 qu’il va organiser sur son sol ? En tout cas, France Football a mené une enquête sur la désignation du Qatar comme pays organisateur du Mondial 2022. Le résultat est édifiant…suite

Equateur : Chevron invoque la corruption d'un juge à l'origine de son amende record

AFP paru le 29 janv. 2013 

Le pétrolier américain Chevron, condamné en Equateur à une amende record de 19 milliards de dollars pour pollution, a invoqué la corruption d'un ancien magistrat équatorien, en publiant les aveux que ce dernier aurait faits devant la justice lors d'un témoignage aux Etats-Unis…suite

L'affaire Al Yamamah (armement – Saudi Arabia & UK)

El Watan le 09 - 04 - 2007

Le contrat le plus corrompu de l'histoire n'en finit pas de polluer l'air de ses brûlantes émanations. Il s'agit du marché Al Yamamah, - la colombe - nom de code de la transaction la plus gigantesque pour l'équipement à la fin des années 80 de l'armée de l'air de l'Arabie Saoudite par l'industriel britannique Bae..suite

Nouvelle affaire de corruption à Sonatrach : le scandale s’étend au Canada

El watan le 23.02.13 

La liste des compagnies bénéficiaires du «coup de main» de Farid Bedjaoui, neveu de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui, au centre du scandale de corruption impliquant Sonatrach et Saipem, filiale du groupe italien ENI, n’en finit pas de s’allonger..suite

La grande corruption règne en maître au Maroc

Le Monde.fr | 25.06.2012

Imaginez que le chef de l'Etat français soit aussi, dans le même temps, propriétaire de la plus grosse holding privée du pays. Difficile à envisager ? ...suite

Affaire Bettencourt: Sarkozy accusé de corruption, l'Elysée dément

La magistrate Isabelle Prévost-Desprez a mis en cause Nicolas Sarkozy en rapportant qu’un témoin lui avait dit l’avoir vu recevoir de l’argent liquide chez le couple de milliardaires Bettencourt avant son élection à la présidence en 2007. Cette accusation est démentie par l’Elysée…suite

La Bureaucratie / Understand the Bureaucraty

Classement 2012 des pays les plus propices aux affaires

La prison secrète de la CIA au Maroc

CONSTANTINE : Les traces de l'histoire antique

stop-corruption--insim-blog-2013.jpg

 

Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 14:24

Stop-Bureaucratie--insim-blog-2013.jpgLa bureaucratie 'Bureaucraty' qui se caractérise par certains stéréotypes, tels que la lenteur, l'irrationalité, l'indécision ou l'aveuglement, est initialement une forme d'organisation du travail, elle désigne une administration encadrée par le droit qui s’appui sur des règles juridiques. Les fonctionnaires dans cette organisation sont recrutés par concours, ils sont spécialisés et doivent obéissance à leur supérieur hiérarchique, ce qui fait de la bureaucratie un très bon modèle de prévisibilité car reposant sur un savoir très précis et sur des compétences disciplinées.

Cependant, des dérives de la bureaucratie ont été mises en évidences par les sociologues des organisations qui montrent en effet que le formalisme de la bureaucratie peut entraîner une lourdeur et une rigidité de l'action administrative, voire une monopolisation du pouvoir au profit des seuls intérêts des bureaucrates.

Le modèle bureaucratique de Max Weber (1921)

Ce modèle, appelé ‘modèle Wébérien’ est un cas idéal, dans lequel le sociologue Allemand explique les principes sur lesquels repose fonctionnement bureaucratique, tel que:

• Les individus sont soumis à une autorité uniquement dans le cadre de leurs obligations impersonnelles officielles.

• Les individus sont répartis dans une hiérarchie d’emplois clairement définie.

• Chaque emploi a une sphère de compétences clairement définie.

• L’emploi est occupé sur la base d’un contrat.

• Le recrutement se fait sur la base des compétences (diplômes et/ou expérience).

• La rémunération est fixe, en fonction du grade hiérarchique.

• L’emploi est la seule occupation du titulaire.

• Logique de carrière : la promotion dépend de l’ancienneté et de l’appréciation des supérieurs hiérarchiques.

• Les individus ne sont pas propriétaires de leur outil de production.

• Les individus sont soumis à un contrôle strict et systématique dans leur travail.

Un outil de pouvoir,(A tool of power)

En politique, la bureaucratie désigne une forme d'État où le pouvoir est exercé et transmis par l'appareil administratif lui-même, qui gomme la plupart des défauts et qualités individuelles et qui met en valeur celles de l'organisation. Cette situation est due la plupart du temps à un executif faible ou instable, comme ce fut le cas par exemple lors de la IVe République française, où l'administration disposait d'un pouvoir authentiquement autonome. Cette situation s'est présentée par exemple en URSS du fait de la mainmise de l'administration sur l'économie ; ainsi, les missions confiées à l'administration étant particulièrement nombreuses et techniques, il était difficile pour le pouvoir politique d'exercer un vrai contrôle sur l'administration, qui se voyait ainsi déléguer de nombreuses parcelles de pouvoir.

Facteur de blocage

D’après certains sociologues, la plupart des règles formulées par le modèle bureaucrate peuvent paralyser le système. « L’impersonnalité du fonctionnaire devant appliquer la règle retire toute souplesse au système, la multiplication des règles de contrôle empêche toute initiative et joue contre l’innovation, la départementalisation aboutit au repli des groupes sur leurs objectifs au détriment de ceux de l’organisation.».

La bureaucratie est un système qui empêche toute forme d’adaptation et, comme Weber l’a affirmé, vu que c’est un système rationnel, la bureaucratie peut finir par paralyser l’organisation.

bureaucratie--insim-blog-2013.jpgDonc, au cours des années, il y a eu une remise en question du modèle bureaucratique, il n'est plus utilisé comme avant vu sa rigidité structurelle et la lenteur qu'elle provoque au système.

Combattre la bureaucratie,(Fighting bureaucraty..)

La réduction de la bureaucratie imposée aux entreprises en particulier aux petites et moyennes entreprises PME ,est une tâche essentielle de la politique économique à laquelle se sont attelés de nombreux pays.

C’est la tache difficile mais faisable que devrons entreprendre les pays souffrant de la bureaucratie (en voie de développement notamment), plusieurs stratégies on été imaginées par des chercheurs et des sociologues , certaines ont été déjà appliquées et avaient données des résultats comme l’installation des guichets uniques , la généralisation de la e-administration et la formation cyclique des fonctionnaires.

-------------------------------------------------------------------------------

Max-Weber--insim-blog-2013.jpg

Max Weber, Sociologue et économiste Allemand, l’un des fondateurs de la sociologie moderne avec Vilfredo Pareto, Émile Durkheim, Georg Simmel et Karl Marx.

Né le 21 avril 1864 à Erfurt.

Décédé le 14 juin 1920 à Munich.

Formation : Université Humboldt de Berlin, Université de Heidelberg.

Livres : L'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme.(Wikipedia)

Les meilleures Business Schools au monde 2013.

La faim a encore tuée en 2012

La transition énergétique en Allemagne 2011-2050.

CONSTANTINE : Les traces de l'histoire antique.

Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 14:24

Transition-energetique-en-Allemagne---insim-blog.jpgEn 2010, l’Allemagne affichait un très bon bilan économique avec une croissance annuelle de 3,5%. Mais la première puissance économique européenne présentait parallèlement un bilan carbone relativement défavorable, avec près de 937 millions de tonnes de gaz à effet de serre émises, ce qui en fait le sixième plus gros émetteur de CO2 de la planète.

Afin de mener à bien sa transition énergétique, l’Allemagne s’est fixé des objectifs ambitieux. À travers son « concept énergétique » (Energiekonzept), voté par le Bundestag en 2010, et son projet de retrait de l’énergie nucléaire d’ici 2022 (Energiewende) décidé en 2011 après la catastrophe de Fukushima, Berlin veut réduire de 40% en 2020 et de 80 à 95% en 2050 ses émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990.

Le Mix énergétique d'Allemagne : 2011 - 2050

Basé en 2011 essentiellement basé sur les énergies fossiles, le mix énergétique sera renversé profondément garce au « concept énergétique » en faveur des énergies renouvelables aux horizons de 2020, 2030 et 2050. Les objectifs du concept ont été largement renforcés avec la décision de l’Allemagne de sortir du nucléaire.

Explications

- Année 2011 ..

Le Mix énergétique allemand été de 55% de l’électricité produite était issue des énergies fossiles, 25% du nucléaire et 17% des énergies renouvelables.

- Aux horizons 2020, 2030 et 2050 ..

Le Mix énergétique prévoit que 35% de l’électricité produite soit issue de sources renouvelables en 2020, 50% en 2030 et jusqu’à 80% en 2050, c’est une ambition qui s’appuie sur deux volets :

1- Les énergies renouvelables: solaires, éoliennes..etc.

2- L’efficacité énergétique et ses technologies: domotique, isolation thermique, voiture hybride ou électrique.

Investissement privé

En 2010, 37 milliards d’euros, soit 1,5% du PIB allemand, ont été investis dans les différentes filières de la transition énergétique, dont « seulement » 1,1 milliards d’euros proviennent de fonds publics (Etat fédéral et Länder), 22 milliards sont issus d’investissements d’entreprises et 14 milliards d’investisseurs privés ou de particuliers, les foyers entre autre.

Près de 95% de l’investissement est donc issu du privé, soutenu en partie par des prêts des banques d’investissements fédérales ou régionales.

Participation active des foyers

Les foyers allemands participent aux investissements « privés » dans les énergies renouvelables e dans l’efficacité énergétique, prés de 9,9 milliards d’euros par exemple été investis dans l’installation de systèmes de production d’électricité renouvelable à domicile (panneaux solaires, géothermie) et 4,1 milliards d’euros dans les technologies d’efficacité énergétique (domotique, isolation thermique, voiture hybride ou électrique).

Partenariat public privé très positif ..sur 20 ans

Le secteur privé joue donc un rôle déterminant, à travers notamment les prêts accordés par la KfW qui font du gouvernement un intermédiaire surveillant, à distance, ses objectifs. La majorité de ces fonds – 15,6 milliards d’euros – est consacrée à la construction et à la rénovation du parc immobilier. Les 2/3e des investissements annuels, c’est-à-dire 10 milliards d’euros, financent le développement des énergies renouvelables et le tiers restant, soit environ 5,5 milliards d’euros, finance des mesures d’efficacité énergétique.

Le modèle allemand

Ce modèle économique semble faire ses preuves. Sur la période 1991-2010, selon l’indicateur d’efficacité énergétique Odyssee, indice développé par ADEME et soutenu par la Commission européenne, l’efficacité énergétique en Allemagne a progressé en moyenne de 1,2% par an.

stop-nuclear-energy---insim-blog-2013.jpg

La progression la plus spectaculaire concerne les foyers des particuliers où l’on observe une baisse de l’indice ODEX de 23% sur la période 1991/2010, notamment due à une modernisation du système électrique et de chauffage, et au développement de moyens de production domestiques.

Extrait du site web : efficacité énergétique

Mardi 13 février 2013

 

Classement 2013 des meilleures Business Schools au monde

FAMINE : La faim a encore tuée en 2012

DOMOTIQUE : Les principales technologies

Le délestage sur les réseaux électriques

 

I love Mohammed Rasoul ALLAH

Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 15:31

Doing-Business-2012.jpgLa Banque mondiale a établi un classement des Etats où l'environnement réglementaire est le plus favorable aux opérations commerciales.

Multiplicité des démarches à entreprendre pour décrocher un prêt, lenteur dans l'exécution des contrats ou encore obstacles procéduraux dans la procédure de faillite... Autant de lourdeurs administratives qui gênent le bon déroulement des opérations commerciales, selon la Banque mondiale.

Comme chaque année depuis 2003, cette dernière a publié le rapport "Doing Business", conjointement avec la Société financière internationale.

Dans la dernière édition, 185 économies sont classées en fonction de la facilité à y faire des affaires en 2012.

Liste pays où il est le plus facile de faire des affaires

 

Rang

Pays

Création d'entreprise

Obtention de prêts

Paiements des impôts

Exécution des contrats

1

Singapour

4

12

5

12

2

RAS de Hong Kong, Chine

6

4

4

10

3

Nouvelle-Zélande

1

4

21

17

4

États-Unis

13

4

69

6

5

Danemark

33

23

13

34

6

Norvège

43

70

19

4

7

Royaume-Uni

19

1

16

21

8

Corée, République de

24

12

30

2

9

Géorgie

7

4

33

30

10

Australie

2

4

48

15

11

Finlande

49

40

23

9

12

Malaisie

54

1

15

33

13

Suède

54

40

38

27

14

Islande

45

40

41

3

15

Irlande

10

12

6

63

16

Taïwan, Chine

16

70

54

90

17

Canada 

3

23

8

62

18

Thaïlande

85

70

96

23

19

Maurice

14

53

12

58

20

Allemagne

106

23

72

5

21

Estonie

47

40

50

31

22

Arabie saoudite

78

53

3

124

23

Macédoine

5

23

24

59

24

Japon

114

23

127

35

25

Lettonie

59

4

52

24

26

Émirats arabes unis

22

83

1

104

27

Lituanie

107

53

60

14

28

Suisse

97

23

18

20

29

Autriche

134

23

77

7

30

Portugal 

31

104

77

22

31

Pays-Bas

67

53

29

32

32

Arménie

11

40

108

91

33

Belgique

44

70

75

18

34

France 

27

53

53

8

35

Slovénie

30

104

63

56

 

Voir aussi ...

GUIDE 2012:Créer votre nouvelle entreprise en 03 étapes

Classement 2012 des meilleurs Hôpitaux du monde

Classement 2012 des meilleures compagnies aériennes du monde

BUSINES & FORTUNES : Les 10 stratégies pour faire exploser vos revenus

VISAS D'AFFAIRES 2012: Mauvais classement des états unis

MARKETING : Les marques les plus chères du monde en 2012

I love Mohammed Rasoul ALLAH

Repost 0
Published by N.Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 09:35

This-is-what-we-say-famineLa faim n’est pas un destin, c’est une conséquence de la mauvaise distribution des richesses d’un coté et de la mauvaise gouvernance d’un autre.Voici une liste des faits qui expliquent pourquoi vaincre la faim est le défi le plus atteignable dans le monde.

1.Selon les estimations 100 000 personnes meurent de faim ou de ses suites immédiates dans le monde chaque jour.(Jean Ziegler).

2. Plus de 925 millions de personnes dans le monde ne mangent pas assez s’assurer une bonne santé.

3. Chaque nuit 01 personne sur 07 sur la Terre se couche le ventre vide.

4. Plus de la moitié de la population souffrant de la faim dans le monde (578 millions individus) vit dans la région Asie et Pacifique.

5. Plus d’un quart de la population touchée par la faim dans le monde vit en Afrique.

6. La faim constitue le premier risque sanitaire dans le monde, elle tue chaque année plus de personnes que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis.

7. Un tiers des décès chez les enfants de moins de cinq ans dans les pays en développement est lié à la malnutrition.

8. Les mères sous-alimentées donnent souvent naissance à des bébés souffrant d’une insuffisance pondérale, ces bébés, qui sont environ 17 millions à naître chaque année, sont 20% plus susceptibles de mourir avant l'âge de cinq ans que les autres.

9. D’ici 2050, 24 millions d’enfants de plus seront touchés par la faim. En cause : le changement climatique et des aléas météorologiques.Près de la moitié de ces enfants vivront en Afrique sub-saharienne.

Hanger-2.jpg hanger.jpg

Combattre la faim c’est très faisable..

1. Les 1000 premiers jours de la vie d'un enfant, de la période de gestation jusqu’à l’âge de deux ans, constituent une période critique pour lutter contre la malnutrition. Une bonne alimentation pendant cette période les protège contre les retards de croissance mentale et physique liés à la malnutrition.

2. Il suffit de 20 centimes d’euro par jour pour fournir à un enfant l’ensemble des vitamines et des micronutriments dont il a besoin pour être en bonne santé.

D'après le Programme alimentaire mondiale -Janvier 2012

 

La faim dans le monde par Monsieur Jean Ziegler

Agissons contre la faim

Action-contre-faim.jpgactioncontrelafaim.org

solidarites.org

Voir aussi..

La famine en corne d'Afrique selon Jean Ziegler

Classement 2012 des meilleurs Hôpitaux du monde

Ce qu'il faut savoir sur l'indice de développement humain I.D.H

POPULATION MONDIALE : Sept milliards le lundi 31 Octobre 2011

RAPPORT SIDA 2011 : Moins de décès selon ONUSIDA

S O S Pakistan : Le cliché d'une catastrophe ..

I love Mohammed Rasoul ALLAH

Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 09:42

Secret-prison-of-CIA.jpgLa CIA est bien ancrée au Maroc. L’agence centrale de renseignement des USA se charge même de la gestion de prisons secrètes au pays de Mohammed VI. Un rapport établi par le ministère des Affaires étrangères russe traitant de la situation des droits de l’homme aux États-Unis confirme cet état de fait, en précisant que les prisons secrètes de la CIA constituent une problématique qui n’est pas réglée.

En plus du Maroc, ces centres pénitenciers tenus en secret par la CIA se trouvent également dans différents pays, tels que l’Irak, l’Afghanistan, la Thaïlande, la Pologne pour ne citer que ces pays évoqués dans ledit rapport. Ce document, qui vient d’être présenté à la Douma (Parlement russe), accable de manière virulente les USA pour son non-respect et ses violations multiformes des droits de l’homme.

« Les mauvais traitements infligés aux enfants, les ingérences dans la vie privée, les violences policières, les prisons secrètes et les restrictions des libertés d’expression constituent les principaux problèmes en matière de respect des droits de l’homme », écrit-on dans le rapport confectionné pendant une année par la diplomatie russe et qui se veut une réponse aux critiques adressées à Moscou par les gouvernements des pays occidentaux et les organisations internationales de protection des droits de l’homme.

Carte-sites-noirs-de-la-CIA.jpgPhotos:les sites Noirs de la CIA

A 25 km au sud de Rabat

Pour revenir au centre de détention détenu par la CIA au Maroc, à en croire d’autres sources concordantes, a été bâti à l’intérieur d’une colline boisée, non loin du village d’Aïn Aouda sis à 25 kilomètres au sud de Rabat. Il s’agit, précisent les mêmes sources, d’un long bâtiment de trois étages ceint d’une quinzaine de maisons cubiques dont la construction a été réalisée avec le concours de la DST marocaine.

Carte-prisons-secretes.pngUn autre centre de détention que les USA réservent essentiellement aux terroristes d’Al-Qaïda a également été construit au sein même de la base militaire de Beni Guerir, au Nord de Marrakech, indique-t-on encore.

Le rapport de la diplomatie russe révèle par ailleurs que « les États-Unis demeurent le pays qui compte le plus grand nombre de détenus au monde, soit 2,2 millions d’individus ». Aussi, la diplomatie russe pointe d’un doigt accusateur les USA pour les sévices et autres punitions corporelles infligées aux enfants. En ce sens, des sources relevant de la Douma indiquent que « des centaines de milliers d’enfants font l’objet de mauvais traitements aux États-Unis, ce qui entraîne la mort d’un grand nombre d’entre eux, évaluées à 1 600 victimes pour la seule année 2010 ».

D’autre part, en termes d’ingérence dans la vie privée des citoyens, le rapport russe précise qu’entre 2004 et 2007, « le nombre de messages électroniques interceptés par les services spéciaux américains a augmenté de 3 000 % ». Et ce n’est pas tout, la diplomatie russe vilipende également le pays de l’oncle Sam pour son non-respect de la liberté de la presse. « Les mesures rigoureuses adoptées par la police à l’encontre des journalistes couvrant des actions de protestation dans les villes américaines » ont été, en effet, dénoncées dans le même rapport.

Lire l’article à partir de sa source ici.

De Le Temps d'Algérie

Global Research, 26 octobre 2012

 

Voir aussi..

MAROC – ALGERIE : Après le Cannabis le Maroc investi dans le Terrorisme !.

LIVRES : Le Roi prédateur, Main basse sur le Maroc

MAROC-DROGUE : Culture et exportation de la mort.

 

Repost 0
Published by Nassreddine Boughachiche - dans OPINIONS & ANALYSIS
commenter cet article