Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 19:46

6 sigma.jpgLa satisfaction du client, et la réduction des couts sont depuis toujours le vrai casse tête pour les entreprises. Leur pérennité est fortement liée à leur positionnement sur le marché, à travers des produits et des services d’une qualité irréprochable et satisfaisante.

L’avènement des nouvelles technologies, des systèmes d’information et les efforts en recherche et développement ont contribués à l’émergence d’une concurrence multiforme,mutante et forte, ce qui a rendu plus difficile tout positionnement durable sur un marché donné.

L’investissement dans l’amélioration de la qualité des produits et services, à bien donné ses fruits pour pas mal d’entreprises, notamment les pionnières d’entre elles. Certains efforts on donnés lieu à l’apparition de nouvelles méthodes et processus de plus en plus évolués. C’est ainsi, qu’est apparu les méthodes de management le ‘Six Sigma’ et le 'Lean six Sigma'.

Six Sigma, une innovation MOTOROLA

Le Six Sigma, est une marque déposée du géant Américain MOTOROLA. Elle représente une méthode de management plus ou moins ‘nouvelle’,elle est basée sur l’analyse des données statistiques. A sa création la méthode visait l’élimination des rebus et des défauts résiduels, qui affectaient les processus de production chez MOTOROLA, en partant du simple principe suivant: processus bon = produits et services bons = satisfaction accrue du client.

L’innovation du Six Sigma réside dans son orientation vers la qualité du processus de fabrication, et non seulement vers le produit final.Son grand succès au niveau des chaines de production dans les usines, a poussé vers son élargissement à d’autres processus et domaines du management.Grace à sa logique qui à bien dépassée les procédés classiques de l’approche Qualité,comme la famille ISO9000, TQM ‘total Quality management’ ou encore le ‘Kaizen’.

La performance du Six Sigma, se traduit par sa capacité à maintenir les défauts dans n'importe quel processus à des niveaux très bas, sur des millions d’opportunités, on parle alors de DPMO ‘Defects Per Million Opportunities’.

Les Six Sigma c’est aussi une échelle de Six..

Au delà de son appellation associée au chiffre 6, la méthode de management Six Sigma, dispose en faite de six différents niveaux de précision. Le premier niveau se traduit par un DPMO de 690 000, qui veux dire sur un million d’opportunités il en existe 690 000 défaut. Tandis que le plus performant est le niveau Six, qui se traduit par un DPMO de 3.4. Tout les défauts éliminés sont des économies impressionnantes faite sur les couts de la mauvaise qualité, impressionnât non !

Diagram-sigma.jpg

Fig: les 6 niveaux Sigma

Six Sigma est une méthodologie…

Comme toute méthode de management, le Six Sigma dispose sa propre méthodologie, on parle alors du DMAIC (Define –Measure - Analyze - Improve and Control).

Le DMAIC représente les cinq étapes fondamentales de la méthode Sigma. Cela n’empêche l’existence d’autres étapes telles que :

DMEDI: Define-Measure-Explore-Develop and Implement.

DMADV: Define-Measure-Analyze-Design and Verify et son dérivé DFSS “Design for Six Sigma".

Le DMAIC

1-Define (définir) : Première étape de la méthode, elle consiste à définir les besoins des clients et préciser les objectifs à atteindre. Cette étape permet de cadrer le projet en définissant son périmètre, ses ressources et ses délais.

2- Measure (mesurer): C’est la mesure du degré de la capabilité du processus existant et de ses performances, par la collecte des données représentatives et l’identification précise des zones de variation possibles.

3- Analyze (analyser):L’objectif ici est de définir Quand, Où et Comment les défauts se produisent, grâce à l’utilisation des outils analytiques et statistiques.ici il faut bien identifier le problème pour combler les écarts entre le processus existant et les exigences des clients.

4- Improve (améliorer): Ici on cherche quelles sont les solutions d'amélioration et comment les mettre en œuvre pour atteindre les objectifs de performance fixés.

5- Control (contrôler) : Ici il s’agit de définir la manière pour piloter les variables clés pour conserver et appuyer l'avantage.C’est une phase délicate, celle du suivi des solutions mises en place. Aucun retour en arrière n’est toléré, car ça sera une menace de tous les instants.

Les compétences Sigma sont « Multi-Color » !six sigma black belt.png

La méthode Six Sigma s'appuie sur des ressources humaines qui lui sont propres.

Ce sont des per so nnes « certifiées Sigma ». Chaque niveau de compétence et de savoir faire équivaut à une couleur de ceinture .

La Ceinture jaune ‘yellow Belt’ : le certifié possède des connaissances suffisante pour participer dans des projets.

La Ceinture verte ‘Green Belt’ : le certifié consacre souvent autour de 25% à la conduite de projets d'amélioration.

La Ceinture noire ‘Black Belt’ : le certifié consacre son plein temps à l'amélioration (conduite de projets, formation des Green Belts ou d'autres Black Belts).Il doit maîtriser la méthode et sa méthodologie en se spécialisant soit en DMAIC, soit en DFSS.

Le Master Black Belt : le certifié est un formateur et encadreur d’autres Black Belts, et un garant du respect de la démarche.

Les certifications, sont subordonnées à des formations avec des examens, on peut citer la certification de l’aveta business institute ou de l'American Society for Quality (ASQ) qui bénéficie d'une reconnaissance internationale.

Quelque entreprises utilisatrices de la méthodologie..

Aujourd’hui un grand nombre d’entreprises et d’organisations, utilise la méthode Six Sigma. Se sont des leaders dans leurs domaines et aussi d’importants acteurs sur le marché mondial, parmi lequels:

Motorola,IBM,Texas Instrument,ABB,Honeywell,General Electric,Sony,3M,Toshiba,Nokia,Ford,Polaroid,Whirlpool,Johnson Controls,Caterpillar,Textron, RCI Bank-(Renault),Nissan,SFR,BNP Paribas,ALCAN,GlaxoSmithKline,HCLTechnologies,Heinz Co,Air Canada,Amazon.com,AXA,BAE Systems,Bank of America,Bechtel Corporation,Boeing,Canada Post,Caterpillar,Chevron,Credit Suisse,Dell,Delphi Corporation,DHL,Deutsche Telekom,Dow Chemical Company,DSB Bank,Eastman Kodak Company,Ford Motor Company,Heinz Co,Honeywell,HSBC Group,ITC Welcomgroup Hotels,Palaces and Resorts,Korea Telecom ..etc

Le Lean management, ou l’autre innovation de TOYOTA !

Le Lean management, introduit au sein des usines Toyota (Toyota Production System) au cours des années 70, est un système d'organisation assez complexe. Basé sur l'amélioration des processus en exploitant les méthodes, techniques et pratiques déjà à disposition, et sur la résolution active des problèmes de production et donc la diminution des stocks, la lutte contre les gaspillages et la réduction des défauts, le juste à temps, la production à flux tirés ‘Kanban’ et la maîtrise des délais, la flexibilité et la gestion.La philosophie du Lean management pourra aussi se résumer en trois points :

• Suppression systématiquement les taches sans valeur ajoutée.

• Eradication des gaspillages et simplifier les pratiques.

• Association de tous les collaborateurs de l’entreprise à l’amélioration des services.

La naissance du 'Lean Sigma'

Le Lean Six Sigma n'est autre que le rapprochement de deux méthodes d'amélioration des processus connues et reconnues pour leur efficacité.

Les deux méthodes, Lean et Six Sigma, sont orientées perception du client. Lorsqu'elles sont mises en œuvre avec circonspection, les avantages délivrés par les deux démarches sont tout à fait compatibles et complémentaires.

Les activités à l'origine des déficiences qualité au sens du client, tout comme les retards pénalisant les processus, sont quelque part les principales sources d'opportunités pour améliorer la qualité, les délais, les coûts de revient et la part bénéficiaire. En partant de ce postulat, le lean six sigma peut alors être envisagé comme une incontournable démarche d'amélioration du service au client et de la rentabilité globale.

 

Sources :

American Society for Quality :link

Portail francophone du pilotage de la performance :link

TBM Consulting Group:link

Lean Sigma Institute:link

Qualité online :link

Aveta Business Institute :link


تقنية ستة سيغما : الابتكار الفريد لموتورولا و تويوتا...



Partager cet article

Repost 0
Published by N. Boughachiche - dans BUSINESS & MARKETING
commenter cet article

commentaires

Blog 27/07/2011 09:05


Merci Kamel pour votre commentaire.
Vous avez bien raison au sujet de l'écart entre les companies qui utilisent ces techniques de management et le reste.


kamel 27/07/2011 06:39


des méthodes révolutionnaires et étonnantes de management, qui ont pris forme si j'ai bien compris il y a déja 40 ans, dans les années 1970 et sont surement, apparemment à l'origine de la
robotisation des chaines de fabrication des produits. Etonnantes méthodes que je viens de découvrir, et qui confirme le fossé qui nous sépare des grandes nations, un retard qui sera difficile à
rattraper. Je comprend maintenant aussi le pourquoi des délocalisations des sociétés dans le tiers monde, seule méthode encore efficace, pour être encore plus performant et plus rentable. Bravo
pour cet excellent article...


Le Blog 24/12/2012 21:36



Merci Kamel pour votre point de vue.