Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 15:29

selectadna-high-velocity-pistolet.jpgUne nouvelle arme récemment mise en marché fera rêver tous les fidèles représentants de la loi et l’ordre ayant déjà perdu de vue un dangereux criminel de la pensée lors d’une manifestation anti-establishement : la nouvelle arme haute vitesse à l’ADN, le SelectaDNA High Velocity.

« Disponible sous la forme d’un pistolet ou d’un fusil, ce nouveau concept pratique permet aux policiers et aux militaires de demeurer à une distance sécuritaire de 30 à 40 mètres d’une cible potentielle en tirant une pastille de SelectaDNA High Velocity.

Le directeur général de Selecta, Andrew Knights, a déclaré : “Lorsqu’elle entre en contact avec la cible, la solution SelectaDNA à code unique laisse une trace d’ADN synthétique qui permettra aux autorités en question de confirmer si la personne a été impliquée ou non dans une situation particulière, ce qui pourrait en bout de ligne conduire à une arrestation et une poursuite judiciaire.”  

Si elle nous vante l’utilité de l’arme à l’ADN dans des situations de contrôle de foules, la compagnie ne nous explique pas comment un individu marqué pendant des semaines par une pastille codée à l’ADN peut être retracé, mais seulement comment il peut être identifié en étant exposé à une lampe UV.

On ne nous dit pas non plus quel effet cette pastille peut avoir sur la santé. On nous rassure tout de même sur la sélection de produits de marquage de biens SelectaDNA, dont les aérosols et les gels antivols : ils sont « non toxiques, ce qui signifie que vos biens n’ont aucun impact environnemental ».

L’infopublicité mise sur l’utilité de l’arme non létale pour marquer des individus dans des situations « d’émeutes » ou de difficultés à « contrôler des foules » :

« Identifier un individu à distance ou dans une foule peut représenter un défi pour les représentants de la loi et les forces de l’ordre, surtout dans le cas d’émeutes ou s’ils éprouvent des difficultés à contrôler des foules. »

On ne semble pas voir la flagrante contradiction : s’il est difficile d’« identifier un individu dans une foule » incontrôlable ou une émeute, alors le viser et l’atteindre avec une arme doit l’être tout autant, sinon plus.

Comment s’assurer que l’individu marqué à l’ADN n’a pas été touché par une pastille perdue?

Il existe très peu d’information sur ce nouvel engin et bien des questions demeurent. Il est particulièrement inquiétant de voir qu’il sera probablement utilisé lors de manifestations contre le pouvoir établi dans des pays dit démocratiques et prônant la liberté d’expression, comme le sont actuellement les balles de caoutchouc et le pistolet Taser qui ont blessé et même tué des innocents. Par ailleurs, ce pistolet à l’ADN sera sans doute la source de multiples erreurs sur la personne.

Par Julie Lévesque

Mondialisation.ca, 30 janvier 2013

 

Voir aussi >>

Classement 2013 des meilleurs LAPTOPS au monde

ARMEMENT : Des chasseurs Gripen pour l’Armé de l’air Algérienne !

DOMOTIQUE : Comment commander votre maison à distance..!

Tout savoir sur l’avion présidentiel français - COTAM 001

I love Mohammed Rasoul ALLAH

Partager cet article

Repost 0
Published by N.Boughachiche - dans SCIENCES & TECHNOLOGIES
commenter cet article

commentaires